20 juin 2012

James Heller kicks ass !

J'ai bien rigolé à jouer à Prototype 2. Le jeu est vide d'intérêt, si ce n'est d'être ultra simple, et rigolo parce qu'on peut tout péter sans jamais mourir. Du coup on ne fait qu'avancer, débloquer des succès, et sentir cette honteuse satisfaction personnelle, celle de penser qu'on est un gros boss qui maitrise la manette. (Alors qu'on vient de passer 10 à 20 bonnes heures sur le canap' à développer une réflexion sur la question des virus qui touchent la société actuelle...Ahem... de quoi me satisfaire jusqu'à la sortie de  Darksiders 2). Non mais le jeu est incroyablement facile... Alors que le 1er m'avait donné des envies de meurtre quant à l'inégalité de la difficulté au sein de la campagne en mode normale. Là c'est juste cool quand on a fini de bosser et qu'on veut se défouler sans être contrarié :D.

Bon et puis un pti fan art pour l'occasion. Dans la continuité des derniers :).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire