19 juil. 2012

"j'vais t'donner un moteur... surbaisser ton châssis..." lol?

Là on arrive à une séquence que je qualifierai de top du top de culte de parfois j'y fais référence mais personne ne capte. LA scène ou Rob Duvall parle à la voiture. Voilà. Non Mais disons le, cette séquence mérite un film à elle seule, "l'homme qui parlait à l'oreille des châssis".

Alors après il dit :

"... tu auras droit à un carter extra large avec un meilleur aérodynamisme, comme ça, ça te filera 30 ou 40 chevaux supplémentaires, et pis j'vais te bichonner une carburation qui suc'ra 4 lit' de plus... ensuite jte raboterai l'museau d'un centimètre et j't'affinerai comme un obus, quand t'auras les peintures de guerre et quand t'aura pesé, tu seras prêtes pour le grand circuit ovale, on s'comprend, tu s'ras parfaite."

Alors 2 choses :

1/ Robert, je suis complètement d'accord avec toi.
2/ Est ce que Tony Scott parle comme ça à sa femme? Non parce que là, c'est juste une des plus belle déclaration d'amour qu'il m'a été permis d'entendre !

Bref, tout ce blabla pour dire que QUAND MÊME, hein! La lumière de cette séquence est assez classe, et que ça méritait 2 petites images. ET EN PLUS ! Comme c'est une de mes séquences préférés du film (ouais je sais j'suis un grand romantique...), j'ai fait 2 petites vidéos pour montrer un peut le cheminement, et comment j'aborde l'exercice. A noter que pour ces 2 images, j'ai adopter 2 approches bien différente.


ma version :

 le screenshot de référence :

la vidéo :




 ma version :
 le screenshot de référence :

la vidéo :

voilàààààà.
Allez... avouez... vous avez juste envie de l'regarder là !!  (en VF hein...)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire